Questions fréquentes

L'endroit rêvéipour trouver
tout ce que vous cherchiez.

Général

  • Comment savoir si j'ai des troubles du sommeil ?

    Pour le savoir, il vous faut réaliser un test du sommeil. Vous obtiendrez alors un diagnostic qui vous permettra de suivre si besoin un traitement médical. Sunrise est un test du sommeil certifié pour l'apnée du sommeil qui vous permettra de diagnostiquer votre sommeil en une nuit et directement de chez vous.
  • Est-ce qu'une nuit suffit pour avoir un diagnostic solide ?

    Pour la plupart des individus, une nuit de test suffira à obtenir une photographie suffisante de leur sommeil pour envisager le suivi médical nécessaire. Pour autant, plus les personnes réalisent de nuits de test, plus les résultats sont précis et riches en données. Pour les personnes qui ont besoin ou souhaitent réaliser plusieurs nuits par peur de n'avoir pas eu un sommeil habituel, il est possible de commander un pack de 2 ou 3 capteurs.
  • Sunrise est-il l'équivalent d'un test du sommeil en clinique ?

    Sunrise est un dispositif médical certifié utilisé comme outil de diagnostic pour de nombreux médecins. Il a été testé lors d'une étude clinique et a démontré des résultats équivalents et de précision égale à la polysomnographie sur 400 patients.
  • Qu'est-ce que le capteur Sunrise mesure exactement ?

    En étant posé sur le menton, le capteur Sunrise mesure les mouvements mandibulaires. La contraction des muscles situés sur l'os de la mandibule (mâchoire) correspond aux signaux envoyés par le cerveau pour contrôler le passage de l'air dans les voies aériennes supérieures. En captant ces mouvements mandibulaires et en le couplant à notre algorithme, le capteur est capable d'apporter les mesures respiratoires nécessaires pour poser un diagnostic sur des troubles respiratoires du sommeil comme l'apnée du sommeil ou l'hypopnée (ronflements).
  • Sunrise, comment ça marche ?

    Sunrise souhaite rendre le test du sommeil simple comme bonne nuit ! Notre capteur est certifié pour le diagnostic de l'apnée du sommeil. Connectez ce petit dispositif à l'App Sunrise (gratuite) via votre Smartphone puis collez-le sur votre menton avant d'aller dormir. Le capteur va enregistrer un certain nombre d'informations pendant votre sommeil pour constituer un rapport que vous pourrez retrouver dès le réveil sur votre Smartphone ! Ensuite, vous pouvez choisir de communiquer ces résultats à votre médecin ou l'un de nos spécialistes du sommeil pour commencer un traitement si besoin. Facile !
  • Comment placer le capteur ?

    Rien de plus simple ! Enlevez la protection de l'adhésif sur le capteur pour l'activer. Placez-le ensuite à l'horizontal, au milieu de votre menton. Pour les barbus, il est conseillé de se raser de près ou d’utiliser lles bandes adhésives supplémentaires fournies dans la boîte pour assurer une adhérence optimale. Un petit guide pas à pas vous accompagne dans l'application avec des photos pour vous aider.
  • Je ne trouve pas comment commander le test Sunrise ?

    Pour commander le test Sunrise, cliquez sur le bouton "Commander" en haut à droite de votre écran. Il arrive qu'en raison de redirection, les prix ne s'affichent pas correctement. Dans ce cas, écrivez-nous et nous vous aiderons plus en détail.
  • Au réveil de ma nuit de test, je n'ai pas reçu mes résultats. Que faire ?

    Il faut quelques instants à l'application pour générer le rappport. Si le statut est « En attente », veuillez vérifier votre connexion internet. Si le statut est « En cours d’analyse » depuis plus de 48h, contactez-nous.
  • Y a-t-il une date d'expiration pour utiliser le capteur ?

    Vous trouverez la date d’expiration sur l’étiquette se trouvant à l’arrière de la boite. Pas de panique, vous recevrez un email de notre part quand la date approchera.
  • Y a-t-il une garantie ?

    Oui, Sunrise remplacera sans frais le capteur et/ou les accessoires s'ils présentent un défaut à la livraison.
  • De quoi ai-je besoin pour utiliser Sunrise ?

    Outre le capteur que vous pouvez commander depuis le site web, Sunrise requiert l’utilisation d’un smartphone (Android ou iOS). Ce smartphone doit être chargé et disposer d’une connexion internet (wifi ou 3G) pour réaliser le test et accéder aux résultats. Assurez-vous qu’il y a assez d’espace libre sur la mémoire du téléphone afin de pouvoir installer l’application.

Professionnels de santé

  • Est-il possible de distinguer les évènements obstructifs et centraux?

    Les mouvements mandibulaires sont directement corrélés à l’effort respiratoire et c’est bien la diminution ou l’arrêt (évènements centraux) ou l’augmentation (événements obstructifs) de cet effort respiratoire qui permet de différencier les types d’événements. Il est donc possible de faire cette disinction en utilisant les mouvements mandibulaires. Les mouvements centraux sont visibles sur les signaux bruts de Sunrise. La détection des mouvements centraux de manière automatique sera implementée dans le rapport pour fin 2021
  • Est il possible de distinguer apnées et hypopnées ?

    Il est possible de distinguer apnées et hypopnées sur le signal brut. The amplitude of the mandibular movement changes proportionally to diaphragmatic EMG activity (and esophageal pressure - publication to come) and accurately identify variations of respiratory effort during normal sleep and SDB (Martinot et al, Frontiers in Neurology, 2017). En bref, les apnées obstructives présentes une amplitude plus importante que les hypopnées obstructives sur le tracé du mouvement mandibulaire.
  • Est-il possible que les ouvertures de bouche puissent influer sur les mesures du test Sunrise ?

    Le capteur Sunrise capture les mouvements mandibulaires avec une très grande précision, et ce, quel que soit le degré d’ouverture de la bouche qui nous est montré par les centrales inertielles. Même à haut degré d’ouverture, le mouvement mandibulaire reste capté même si son amplitude se réduit – pas d’altération de l’accuracy avec l’ouverture de la bouche.
  • Est-il possible que les changements de position puissent influer sur les mesures du test Sunrise ?

    Les mouvements mandibulaires ont été calculés et l'algorithme entrainé et validé à partir d'un important nombre de patients dormants dans toutes les positions possibles. Le mouvement mandibulaire est conservé quelque soit la position de la tête ou du corps à cause de l'importance à assurer la stabilité des voies aériennes supérieures et permettre la respiration pendant le sommeil.
  • Quelle est la valeur ajoutée de l’intelligence artificielle?

    L’ordinateur peut classifier les évènements comme l’aurait appris un scorer expérimenté au fil des années. L’avantage est que le scoring est indépendant du facteur humain et est très sensible puisqu'il permet de détecter des petites variations en terme de fréquence et d'amplitude du signal. Cette analyse automatique est un outil d'aide à la décision pour le clinicien qui a la possibilité de revoir cette analyse et accéder aux tracés bruts.
  • Que se passe t-il si le patient a une barbe?

    On fournit un adhésif supplémentaire pour meilleure adhérence sur une barbe de quelques jours. Pour les barbes trop épaisses on conseille au patient de se raser.
  • Peut on scorer manuellement?

    Il est possible d'exporter les signaux bruts au format .edf pour scorer manuellement le signal dans le lecteur .edf de votre choix
  • Est-ce que Sunrise mesure le ronflement?

    Il n’y a pas de micro pour la mesure du ronflement actuellement. Toutefois, la présence d’effort respiratoire peut renseigner sur le ronflement. En effet, celui peut être un indicateur de ronflement lorsqu’il n’est pas associé à des perturbations respiratoires
  • Est-ce que le mouvement mandibulaire est alteré en présence de TMJ ?

    Les mouvements persistent même en presence d’une pathologie du cartilage de l’ articulation temporo-mandibulaire et seuls souvent les mouvement de mastication ( non pas de respiration ) sont douloureux en particulier quand ils son extremes – il s’agit souvent de mouvements à l’ état d’ éveil pas de sommeil - les mouvements respiratoires ne seront affectés que lors de l’ ankylose avancée de l’ articulation ce qui est trés rare . Donc dans la pratique pas d’intéférence avec les pathologies de l’ ATM.
  • Qu’apporte la mesure de l’effort respiratoire?

    L’effort respiratoire correspond au pourcentage de temps de sommeil avec des difficultés respiratoires, qu’il participe à la somnolence diurne et peut être un indicateur de ronflement lorsqu’il n’est pas associé à des perturbations respiratoires La présentation du % d’effort respiratoire lors de la nuit est un nouveau paramètre important pour certaines situation cliniques comme le upper airway resistance syndrome, il y a un IAH faible mais un effort respiratoire important au cours de la nuit et spécialement lors des stades de sommeil 3 et 4. Aussi intéressant chez les enfants ou l’IAH est faible pour la plupart des enfants, mais augmentation de l’effort respiratoire indépendamment des stades de sommeil.
  • Quelle est la durée de disponibilité des résultats pour le médecin ?

    Le médecin a accès tant que le patient lie son compte à celui du médecin ou conserve ses données chez Sunrise
  • Est-ce que Sunrise est remboursé?

    Nous sommes en discussions avec les autorités de Santé dans différents pays.
  • Quel est le temps de sommeil minimal pour le test ?

    4 heures de temps total de sommeil est la limite fixée; les résultats restent accessibles dans tous les cas pour le médecin mais sous 4 heures, un message précise que le temps de sommeil pourrait être insuffisant. Nous utilisons la même norme que pour la PSG
  • Peut on utiliser Sunrise pour titrer les orthèse d'avancée mandibulaire?

    Sunrise présente l'avantage de pouvoir répéter les nuits chez le patient dans différentes situations cliniques. Il est donc possible d'utiliser Sunrise sur un patient portant une orthsèe d'avancée mandibulaire et utiliser l'IAH résiduel mesurer pour effectuer le réglage de l'orthèse. Pour plus d'informations, voir la publication Les mouvements de la mandibule informent sur l’effet thérapeutique de l’orthèse d’avancée mandibulaire dans Vaisseaux, Coeur, Poumons, Vol 24, N°2 I 2019 par Martinot et al.

Quelque chose manque pour vous ? Laissez-nous un mot !